Conservation patate douce : Nos conseils

Conservation patate douce

La patate douce est connue pour ses apports nutritifs très importants. Elle est cultivée dans le monde entier aussi bien pour la consommation que pour l’exportation. Elle dispose d’une centaine de variétés qui poussent dans des lieux qui regorgent d’eau et de soleil. Mieux, la conservation de la patate douce est facile. Il vous suffit de respecter certaines précautions pour éviter que la patate ne pourrisse ou ne moisisse.

Un préalable : le choix de la patate douce

La patate douce est un antioxydant qui regorge de bienfaits pour l’organisme. Une simple portion de patate douce contient quatre fois la potion de bêtacarotène quotidiennement nécessaire. Elle est riche en fibres et constitue un apport important en vitamine A. La patate douce ne contient pas généralement de lipides et de cholestérol. Tout le monde peut en consommer. Toutefois, il est fortement recommandé pour les enfants malnutris, car il comble la plupart de leurs carences. En raison de son faible indice glycémique, la patate douce est également recommandée aux diabétiques.

Pour bénéficier de tous les bienfaits de la patate douce, il faut bien la choisir. Par conséquent, optez pour des patates douces fermes et joliment bombées, ayant des pelures lisses et sans taches. Il serait idéal qu’elles soient goûteuses et ne disposent ni de défauts ni de meurtrissures. Des patates douces bien choisies se conservent plus longtemps.

Les avantages de la patate douce font d’elle un aliment qu’il faut toujours avoir sous la main. En maîtriser les techniques de conservation est la bienvenue.

Nos conseils pour une conservation optimale de la patate douce crue

La patate douce est fragile et très sensible. Sa conservation est délicate d’autant plus qu’elle ne fait pas bon ménage avec le froid humide. Difficile de la conserver au réfrigérateur.

La conservation sur une courte durée

Elle est utile quand vous avez la garantie de consommer la patate douce dans un délai maximal de dix jours. Dans ce cas, ne lavez ni ne pelez vos patates douces. Conservez-les tels qu’ils sont dans un lieu de stockage sombre et aéré.

Lorsque vous êtes dans un environnement où la température ambiante est au-dessus de 16 °C, faites attention. Les conditions sont appropriées pour la germination ou la fermentation des pommes de terre. Disposez-les plutôt dans un espace de stockage frais. Mais pas au réfrigérateur. Dans ces conditions, les patates douces demeurent comestibles pendant 7 à 10 jours.

Il vous est également possible d’augmenter le temps de conservation de la patate douce en utilisant la méthode ancestrale.

La bonne vieille méthode ancestrale

C’est la méthode du durcissement. Sélectionnez des patates douces en parfaite forme. Conservez-les dans un endroit disposant de 90 à 95 % d’humidité et de chaleur entre 24 et 27 ° C. Vérifiez régulièrement le taux d’humidité et la température. Ce qui permettra aux pommes de durcir convenablement sans pourrir ou noircir. Espacez les pommes de terre afin qu’elles ne se contaminent pas. Au terme d’une à deux semaines, enroulez chaque tubercule dans du papier journal ou dans des sacs en papier kraft fin. Ces emballages sont assez perméables à l’air. Entreposez-les dans un panier ou un carton ouvert. Pour éviter leur bourgeonnement, ajoutez-y une pomme de terre qu’il faut régulièrement remplacer. Stockez les paniers ou les cartons dans un lieu sec et à l’abri de la lumière. Veillez à ce que la température demeure rigoureusement entre 12 °C et 16 °C. Vos patates sont ainsi conservées pour une durée de six mois.

Au temps que vous avez besoin de patates douces, piochez-en dans votre réserve. Et s’il advient que vos patates aient noirci par endroits, ce n’est pas très grave. Débarrassez-vous seulement des parties noires.

 

Nos conseils pour une conservation optimale de la patate douce cuite

Autant que pour la patate crue, il y a des méthodes de conservations spécifiques pour la patate cuite.

La conservation au réfrigérateur

Au réfrigérateur, les patates douces cuites se conservent dans un récipient hermétique au maximum pendant une semaine. Et là encore ! Vous n’avez pas la garantie de la conservation parfaite de l’aspect et de l’odeur. Par contre, la conservation de la patate douce cuite au congélateur est d’une efficacité sans pareil.

La conservation au réfrigérateur

Nettoyez vos patates à l’aide d’une brosse à légumes. Faites-les cuire entières au four, à la vapeur, au microonde ou dans l’eau bouillante. Laissez-les complètement refroidir à l’air libre. Retirez la peau et coupez-les en tranches épaisses qui pourront supporter le froid sans se transformer en purée.

Pour éviter l’oxydation, badigeonnez chaque tranche d’eau citronnée. Vos patates ne noirciront pas. Mettez-les au congélateur pendant 12 heures sur un plateau compatible avec les basses températures.

Ensuite, transférez-les dans un sac de congélation ou un récipient en plastique hermétique. N’utilisez pas les récipients en verre ou en métal. Les patates douces sont ainsi conservées au congélateur pendant 06 mois.

Vous disposez d’une autre option plus rapide. Une fois vos patates douces cuites, réduisez-les en purée en y ajoutant un trait de jus de citron. Laissez refroidir le mélange. Mettez-le au congélateur dans un Tupperware adapté. Conservation garantie sur 12 mois.

Vous avez un creux et il vous plaît de consommer des patates douces. Décongelez-les lentement, à feu doux, dans une casserole. Assaisonnez à souhait. Bon appétit !

 

À lire également : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire